[Temps de lecture : 3 minutes]

Lors de l’ouverture du 75ème Festival de Cannes le mardi 17 mai 2022, l’acteur américain Forrest Whitaker a reçu, à l’âge de 60 ans, la Palme d’honneur, distinction honorifique qui vient récompenser sa longue carrière à l’écran.

A cette occasion, le film For the sake of peace (Au nom de la Paix) produit par Forrest Whitaker, réalisé par Christophe Castagne et Thomas Sametin, a été projeté mercredi 18 mai.

L’acteur américain Tom Cruise a également vu sa carrière au sommet d’Hollywood récompensée par une palme d’honneur.

Son nouveau film Top Gun Maverick a été présenté hors compétition. Il s’agit de la suite du film Top Gun qui l’a consacré star en 1986. L’acteur a ainsi remis, 36 ans après le 1er volet, la combinaison du célèbre pilote d’élite.

La superstar américaine n’avait plus monté les marches du tapis rouge depuis l’année 1992 pour la présentation d’Horizons lointains de Ron Howard.

Samedi 28 mai 2022, après 11 jours de festival, le Jury a remis son palmarès lors de la Cérémonie de clôture.

La Palme d’Or est la récompense la plus prestigieuse décernée à un film de la compétition officielle.

Cette année, c’est Sans filtre du Suédois Ruben Östlund, qui a remporté la Palme d’or. Il s’agit d’une satire sur les ultra-riches.
Le film raconte l’histoire de Carl et Yaya, un couple de mannequins aux succès différents, invités sur un yacht de luxe pour une croisière de rêve. A bord, les vacances vont vite tourner au chaos…

Il s’agit de la deuxième Palme d’or du réalisateur de 48 ans, qui avait déjà reçu la fameuse récompense en 2017 pour son long-métrage, The square.

Le Grand Prix est le second prix le plus prestigieux du festival de Cannes.
Pour cette 75ème édition, deux longs métrages se partagent la récompense : 

Close est une fresque délicate sur l’adolescence réalisé par le cinéaste belge Lukas Dhont,

Le film raconte l’amitié fusionnelle de deux garçons âgés de 13 ans. Léo et Rémi sont comme des aimants. Ils sont physiquement inséparables, collés l’un à l’autre, sans jamais l’ombre d’une ambiguïté. Dès leur entrée au collège, le duo fait face aux questions indiscrètes et aux mots humiliants. Lorsque Léo décide de rompre cette proximité, l’impensable se produit.

 

Des étoiles à midi de la réalisatrice française Claire Denis est une adaptation torride et exotique du roman de Denis Johnson.

Ce thriller romantique raconte l’histoire d’amour fortuite et passionnelle entre une journaliste américaine et un homme d’affaires britannique au cœur d’une guerre civile, celle de la révolution sandiniste nicaraguayenne de 1984.

Le Prix du jury est remis à un film particulièrement apprécié par le jury et faisant preuve d’originalité ou de nouveauté.

Cette récompense a été décernée cette année à deux films : Hi-Han (Eo en polonais), du réalisateur polonais de 84 ans Jerzy Skolimowski et Les Huit Montagnes du duo belge flamand Charlotte Vandermeersch et Felix Van Groeningen.

 

Le film raconte l’errance d’un âne chassé d’un cirque.
Hi-Han, impassible, courageux, increvable, va rencontrer le Bien, et surtout le Mal. L’amour des hommes et leur bêtise absolue, leur cruauté aussi.
Une balade poétique, douce et dure, cocasse et terrible.

 

 

 

Les Huit Montagnes retrace la saga d’une amitié entre deux jeunes Italiens des montagnes autour de Turin, de l’enfance à l’âge adulte.

Sublimé par un décor de rêve, le film émeut grâce à la forte relation qui unit ses deux protagonistes.

 

 

 

La caméra d’or récompense le meilleur premier film parmi ceux de la sélection officielle, de la Quinzaine des réalisateurs et de la Semaine de la critique.
Le prix a été décerné à War Pony, de Riley Keough et Gina Gammell.
Le film suit les destins entremêlés de deux jeunes garçons vivant sur la réserve amérindienne de Pine Ridge.

Palmarès 2022

Pour aller plus loin, retrouvez ici le palmarès complet de la 75ème édition et sur le site de la médiathèque numérique  la cinetek et la filmographie de Lukas Dhont et de Claire Denis.

 

Mise à jour : 1 juin 2022