[Temps de lecture : < 1 minute]

Le premier film de Bruno Dumont date de 1996, c’est « la Vie de Jésus », un film récompensé par la Caméra d’or au festival de Cannes et le Prix Jean Vigo. Suivront « L’Humanité » en 1999 (deux prix d’interprétation et Grand prix du jury au festival de Cannes) et « Flandres » en 2006 (à nouveau Grand prix du jury à Cannes). Puis « Camille Claudel 1915 » avec l’actrice Juliette Binoche. La mini-série « Pt’it Quinquin » en 2013. « Ma Loute » en 2016, avec Fabrice Lucchini et Juliette Binoche, « Coin-Coin et les z’inhumains » en 2018, « Jeanne » en 2019 et « France » en 2021. Entre autres.


Ce cinéaste né à Bailleul (département du Nord) en 1958 nous présente des films épurés, qui saisissent la beauté de ses acteurs -souvent des non-professionnels-, leur vérité et leur souffrance. Il utilise le burlesque pour nous effrayer et nous faire rire. Et cherche la grâce dans des paysages de dunes et de sable. C’est un cinéma qui ne se plie à aucune convention, et peut surprendre ou choquer, comme c’est le cas de toute véritable œuvre d’art.
Ses films sont disponibles à Place des Arts :

Retrouvez Bruno Dumont dans l’émission « A voix nue » sur France Culture du 4 février 2019

Bruno Dumont sur France Culture

Mise à jour : 10 septembre 2021