[Temps de lecture : 3 minutes]

Date/heure
Date(s) - 06/02/2024 - 12h30 - 15h30

Emplacement
Bercy - Hall Bérégovoy

Type : Dédicace


Originaire de Charente, Élodie Fradet a fait de multiples déménagements entre l’Europe, l’Afrique et l’Asie.  Elle réside aujourd’hui à Paris. Après des études à L’INALCO (Institut National de Langues et Civilisations Orientales), option Swahili et civilisation de l’Afrique de l’Est, un diplôme de Sciences Politiques (IEP de Grenoble) et de Développement durable (M2 à l’Université de Paris Dauphine), elle a exercé différents métiers – autant d’univers dans lesquels elle puise son inspiration et dont elle livre les ressorts à ses lecteurs. Élodie Fradet nous expose sa vision de l’écologie et de la consommation, dans Le Grand Débordement (éditions Rue de l’Échiquier, 2014) puis de l’humanitaire, dans Makeni (éditions Maïa, 2021 – prix de la Francophonie 2022). Ce roman, véritable plongée en pleine guerre civile sierra-léonaise est inspiré de son expérience de volontaire au sein d’une ONG française.

Aujourd’hui, avec Belleville, ce jour-là (éditions Unicité, 2022) illustré par le photographe Walker Diaries, elle nous propose une exploration de son quartier parisien, Belleville, auquel elle se consacre au-travers d’un portrait de ce territoire construit par petites touches, jour après jour, au fil de ses rencontres et déambulations.

Élodie Fradet participe également à des projets d’écriture collective  en collaboration avec l’association Belleville Citoyenne : le Tunnel (Théatre de la Colline, 2022),  ou littéraire, Un hôtel particulier (éditions Julien Nègre, 2022). Elle fait enfin partie de la toute jeune amicale des écrivains de Bercy.

Elle est Conseillère en organisation du travail et en Innovation RH  au sein du SG du MEF.

Le 6 février, dans le hall Bérégovoy – pile 7, à partir de 12h30, Élodie Fradet viendra dédicacer deux de ses ouvrages :

 

Makeni :

En quête de sens et d’aventure, Margot s’est engagée dans l’humanitaire. Elle enchaîne les missions. Affectée depuis quelques mois en Sierra Leone, petite contrée d’Afrique de l’Ouest, elle tente de faire fonctionner les programmes d’assistance dans un pays sous embargo et dont la situation politique est instable.
Au fil des jours, le climat sécuritaire se dégrade, les ONG présentes en Sierra Leone s’interrogent sur le maintien de leur présence. Progressivement, les organisations étrangères désertent Makeni. Margot s’entête à rester. A-t-elle fait le bon choix ?

 

 

Belleville, ce jour là :

Belleville ne livre pas toute sa matière aux voyageurs de passage. Elle aiguise vos sens avant de vous donner à voir. Aussi, au fil des jours, une croyance s’est imposée ; ici, la vie suinte et dégouline comme l’eau, lorsque le barrage cède, sans crier gare, avec impatience, sans destination. La déambulation est mal aisée. Une succession de creux et de pleins, parfois terre-plein, remarquables belvédères, de côtes et de pentes.

Ces bribes de conversations, ces rencontres, j’ai commencé par les consigner sur un carnet. Les lignes rêvaient de danser avec des images. Trouver un photographe, en plein confinement, n’eût été possible sans d’aimables facilitateurs. Au premier coup d’œil, j’ai su que mon partenaire pour cette aventure serait, s’il y consentait, Walker Diaries. Durant cette étrange période, c’est sur un banc, dans le froid, masqués, distanciés d’un mètre que nous avons échangé nos vœux de collaboration…

 

Visualisez notre interview ci-dessous pour découvrir Élodie Fradet :

 

Les adhérents de Place des Arts peuvent, dès à présent, réserver leur créneau horaire pour rencontrer l’autrice mardi 6 février 2024 à partir de 12h30.

Pour vous inscrire, contactez la Place des Arts. L’inscription est gratuite et conseillée.

ATTENTION : règlement par chèque ou espèces uniquement.

Mise à jour : 1 février 2024