Date/heure
Date(s) - 01/07/2022 - 12h15 - 14h00

Type : Concert en direct


[Temps de lecture : 3 minutes]

En direct : 1er juillet, 12h30

Rachelle Plas et Philippe Hervouët

« Musiciens virtuoses et raffinés, duo guitare et harmonica, ils partagent leurs créations pour une musique allant du rock au blues et de la pop au celtique »
le 1er juillet au CASC à 12h30

réservation obligatoire sur ce lien

Présentation par Chantal Goubert (Harmonica du Lac à Charavines) :

Quand on se penche sur le palmarès de Rachelle Plas, la première réaction est de se demander : comment peut-on avoir déjà une carrière aussi riche, alors que selon le centre d’observation de la société, elle vient tout juste de passer la frontière entre l’âge de la jeunesse et l’âge adulte.

Eh oui, Rachelle, c’est un ovni. Autrice-compositrice-interprète, elle est une référence de l’harmonica. Mais pas que. Elle découvre la musique au travers de la flûte à bec, la flûte traversière, la guitare. Puis, beaucoup plus grande, à l’âge de 5 ans, on lui offre un harmonica et elle se consacre alors… au judo, qu’elle va pratiquer à un haut niveau en équipe de France, jusqu’à devenir vice-championne du monde juniore en 2010 ; cette même année au cours de laquelle elle remporte le tremplin du Cahors Blues Festival. C’est là que l’année suivante elle chantera Proud Mary en duo avec Michael Jones.

Mais, entretemps, elle a appris l’harmonica, le chant et fait sa première scène à 10 ans. Elle intègre la maison Hohner, premier fabricant mondial d’harmonica dont elle devient l’égérie ; sa photo sur les packages voyage dans le monde entier et la vidéo où elle interprète le thème Masters of the Harmonica dépasse le million de vues sur YouTube.

Ajoutez 1 single et 2 albums et une tournée aux 4 coins du monde, dont le FestiBlues International de Montréal au Canada où elle se produit devant près de 10 000 personnes.
Vous pensez que 2020 (vous savez l’année maudite) va stopper sa fulgurante ascension ? Eh bien pas du tout. Elle en profite pour diversifier ses activités artistiques musicales et mettre en oeuvre son projet de concerts dans les écoles qui reçoit un bel accueil.

Mais aussi, et c’est là que ma jalousie atteint son paroxysme, elle continue à se produire avec un artiste chanteur et musicien avec lequel elle a interprété une chanson sur la scène de l’Olympia en 2014. Il a coécrit et réalisé son dernier album éponyme.

Cet auteur-compositeur-interprète et guitariste a lui aussi un parcours bien rempli et une notoriété bien acquise dissimulée derrière discrétion et authenticité, signes des plus grands.

Philippe Hervouët commence la guitare à 10 ans et se produit déjà à 14 ans. Il décide de faire son métier de la guitare et il a bien raison car il va devenir le soutien précieux sur scène et en studio d’artistes de renom de la scène nationale et internationale.

Mais il écrit ses propres textes et sur le dernier album en collaboration avec Claude Lemesle. Car c’est à Quimper où à 6 ans il intégrait la Cie La Bretagne qui chante. Son premier album Mabden est d’ailleurs le reflet de son identité, un univers musical recherché et poétique, aux accents celtiques, pop et rock. L’aboutissement de 10 ans de création d’un artiste imprégné d’une culture aux antipodes : De la chanson française à texte, son environnement évolue vers Alan Stivell, Pink Floyd, Neil Young, Les Beatles, Led Zeppelin, Dire Straits, … pour n’en citer que quelques-uns.

Le résultat ? Un style inimitable qui lui permet de porter son album sur de nombreuses scènes françaises dont le New Morning, le festival Interceltique de Lorient, ou la Scène Bastille… avant d’investir l’Olympia en tête d’affiche en février 2014.

Alors imaginez la chance que vous avez ce soir d’assister au spectacle qui réunit deux artistes magnifiques. En fait, non, n’imaginez pas : Ecoutez les, vibrez avec eux, applaudissez-les : Rachelle Plas et Philippe Hervouët.

Chantal Goubert

Retrouvez-les sur leurs sites web : rachelleplas .com & www.philippe-hervouet.com

 

Mise à jour : 24 juin 2022